Ara Ki Ri … Touch-Rugby à Aytré
14 janvier, 2009
Depuis début septembre, l’Avenir Rugbystique Aytrésien (ARA) a créé une section Touch-Rugby.

Cette nouvelle forme de jeu reprend les règles du rugby en excluant plaquages, touches et mêlées.

Véritable sport à part entière, et phénomène de mode en Australie et Nouvelle-Zélande, cette version ludique du rugby, sur terrain réduit, a pour objectif de permettre, à un public initié ou non de pratiquer un rugby sans contacts ni risques de blessures.

L’esprit de compétition n’est pas négligé, puisque le club disputera cette année le championnat de France dans deux catégories, avec une équipe seniors et une en plus de 35 ans. Ce championnat est homologué par la Fédération internationale de Touch-Rugby.

À travers son nom – Ara Ki Ri – cette section, lancée sous l’impulsion de Nicolas Lombard et de Christophe Azama, président de l’ARA, se veut avant tout conviviale. Et c’est ce qui a séduit la vingtaine de licenciés, dont quelques anciens Rochelais jaunes et noirs, qui se retrouvent tous les jeudis soir au stade d’Aytré.

Un premier tournoi a été organisé le mois dernier, à l’occasion de la sortie du beaujolais. Huit équipes de 6 à 8 joueurs ont participé à cette première.

—–

Ex-footballeur

Plusieurs participants à ce tournoi ont d’ailleurs rejoint le club. C’est le cas de Mathieu, ancien footballeur et nouveau converti. « Mon voisin participait au tournoi et m’a proposé de le rejoindre dans son équipe, raconte-t-il. J’avais toujours voulu essayer le rugby, mais je n’avais jamais franchi le pas. Maintenant, j’ai trouvé un nouveau hobby, compatible avec ma vie familiale. Chaque jeudi, je progresse techniquement. Je pense être prêt pour les tournois du printemps prochain… De toute façon, tout le monde a sa place dans ce sport. Mes collègues m’ont affirmé que j’avais l’esprit et qu’ils comptaient sur ma pointe de vitesse ! »

ps: Entraînements les jeudis à partir de 19 h 30, au stade de Belle-Aire. Renseignements Nicolas Lombard au 06 62 14 59 29 ou touchrugby.canalblog.com.
Nos partenaires