Prépa coupe d’europe 2010 …
Retour sur les stages nationaux
08 avril, 2010

Les stages de préparation à la coupe d’Europe 2010 se succèdent …

Aujourd’hui c’est un joueur « anonyme » de l’équipe Open Hommes :) qui nous fait vivre presque en direct ces moments forts …

Ca y est, le deuxième stage de préparation à la coupe d’Europe de l’équipe de France Open Hommes s’est achevé… Il avait lieu les 20 et 21 mars dernier, à Gif-Sur-Yvette, et faisait suite au premier stage bien entendu, qui s’était tenu le dernier weekend de janvier à Montbonnot, près de Grenoble.

– Ce deuxième stage était crucial, à la fin du weekend le coach devait annoncer à chaque prétendant si, oui ou non, il faisait partie de la liste des 14 joueurs sélectionnés pour aller à Bristol ! Autant dire que le stress et l’appréhension étaient palpables… Mais l’envie de bien faire, de se surpasser, et de commencer à construire quelque chose avec le groupe était là aussi, bien entendu !

 

 

 

– Le coach avait mis les points sur les i avant même le début du stage : rendez-vous à 9H sur le terrain (même pour ceux qui venaient de loin), pour une première journée complète en extérieur, et il était clair que les absents hypothèqueraient grandement leur chance de continuer l’aventure. Le coach était dans son rôle. Et du coup, les joueurs entrèrent dans le leur rapidement également.

 

 

– Au menu lors de cette journée : échauffement rapide, ateliers pour travailler la défense, rappels à propos de l’arbitrage, mis en place de mouvements en attaque, puis un match dirigé contre l’équipe filles présente également à Gif. L’ensemble était bien préparé, et les joueurs ont montré qu’ils étaient à la fois motivés et disposés à progresser, et qu’ils avaient la capacité d’atteindre l’objectif fixé. Le match contre l’équipe féminine, joué en tenant compte de la différence de capacité physique évidente, a permis à tous de s’exprimer dans de bonnes conditions. A 17H passé, le coach accepta que les joueurs prennent une douche. Elle fut appréciée, et chacun prit conscience des efforts effectués dans la journée…

Le soir, les Roosters de TR91 avaient bien préparé les choses : une pizzéria nous accueillit pour le repas du soir, et nous pûmes assister au match de rugby France/Anglettere qui couronna les bleus du grand chelem 2010 ! La plupart des joueurs regagna ensuite son logement pour la nuit (à part les jeunots : un bruit court qu’ils firent la nouba jusqu’au petit matin…) : le coach avait donné rendez-vous à tous pour le lendemain à 9H à Chevilly-Larue pour un match contre l’équipe des plus de 30 ans.

A 9H le dimanche, nous étions donc à Chevilly, à l’heure et là deux surprises nous attendaient. D’abord, Ludo était là. Ludo, c’est notre manager. Un patron de bistrot Nantais, sûr de lui et complètement gagné à notre cause : le gars idéal pour encadrer et motiver le groupe ! Ce fût un plaisir de faire sa connaissance. Deuxième surprise : le coach était remonté à bloc, le match du matin n’était pas une simple confrontation, c’était un test. Et à la fin de ce test, on saurait à quoi s’en tenir, dans tous les sens du terme.

– Le coach avait raison. Les +30 n’étaient pas nés de la dernière pluie. La plupart d’entre eux composait déjà l’équipe open hommes qui avait terminé 3ème de la coupe d’europe il y a deux ans. Nos glorieux prédécesseurs, en quelque sorte. Et on a vu alors ce que c’était que des joueurs rodés, habitués à jouer ensemble. Globalement, nous eûmes beaucoup de mal à sortir la tête de l’eau. Mais le coach voulut rester positif, bien que le constat soit clair pour chacun d’entre nous : il y a du boulot…. Et après ce week end, on savait exactement ce qu’il fallait travailler pour être à la hauteur. A noter que malgré la défaite claire et assumée, personne n’a baissé les bras. Aucune colère, aucun début de conflit. La solidarité de ce groupe est impressionnante à ce stade de maturité. Ca promet.

A l’issue du match, comme prévu, le coach indiqua à chacun, en entretien individuel, si oui ou non il intégrait officiellement l’équipe. Moment spécial.

Désormais, l’équipe est formée. La route vers Bristol est ouverte. Encore deux stages, l’un en mai où nous rencontrerons l’équipe mixte, et un autre fin juin ou début juillet où nous pourrons rendre la monnaie de leur pièce au +30. Nous avons tous hâtes. En attendant, on a du taff. Un programme physique et une liste des défauts personnels à corriger ont été donnés à chacun. Le manager s’occupe de porter notre motivation encore plus haut. Ca va le faire. C’est évident. Une équipe est née.

Rendez vous à Bristol, le 25 juillet.

Nos partenaires